AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the sun will rise again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
weak as a human
avatar
†LETTRES ÉCRITES : 47
†ENTRÉE A L'HOTEL : 20/02/2017
†IDENTITÉ : plumyts.
†MIROIR : evan peters.
† CREDITS : soha
MessageSujet: the sun will rise again.    Ven 24 Fév - 16:28

Soëren Charles Ecohawk
« HERE COME THE SUN »
surnom soë. date et lieu de naissance un certain douze mai, à londres en angleterre. âge vingt-trois ans. origines anglais pur souche, il paraît. statut matrimonial officiellement célibataire, pour autant il a toujours été fidèle qu'à une seule personne, sa chair, son jumeau. orientation sexuelle homosexuel, il hait les femmes après avoir vu son frère en aimer certaines, alors qu'il n'aurait dû aimer que lui. métier/études il était en étude d'art, dessinant plutôt bien mais il a tout arrêté quand son frère est mort, après de longs mois de recherche pour isidore. famille ses parents sont bien en vie, mais il ne les as pas vus depuis quelques années. il n'a qu'isidore, étant resté à l'hôtel où son frère est mort lorsque celui ci lui est apparu une fois fantôme. il ne le quittera plus jamais. arrivée à l'hôtel les jumeaux ecohawk sont là depuis une semaine, mais soëren ne compte pas quitter cet endroit. traits de caractère impulsif, violent, jaloux et possessif, égoïste, soëren est dans son monde et ses sentiments pour son frère ont largement pris le dessus. il est aussi colérique, mais isidore parvient à le calmer sans trop de peine. attentionné mais maladroit, il fait tout pour prouver son amour et son bon fond, bien qu'il ait souvent du mal. isidore est son âme sœur et rien ne changera ça. avatar evan peters.

le petit questionnaire

DEPUIS QUAND ÊTES VOUS A L'HOTÊL, ET POURQUOI ?
soëren est arrivé ici il y a une petite semaine, quittant londres dans la précipitation. ils venaient d'apprendre qu'isidore était recherché pour trois meurtres, les trois jeunes femmes avec qu'il a osé sortir tout en promettant à son frère qu'il l'aimerait pour toujours. c'est soëren qui est l'auteur de ses meurtres, et bien que son frère l'ait aidé à tout cacher, c'est isidore qui est recherché. alors, ils sont venus à wicklow lake dans l'espoir de quitter l'Angleterre par bateau.

AVEZ-VOUS CONNAISSANCE DE CE QU'IL SE PASSE ICI ?
c'est avec tristesse qu'il a apprit la dure réalité de l'hôtel, quand isidore s'est fait abattre dans une des chambres de l'hôtel par des policiers, alors que soëren a tenté de le protéger. sous ses yeux, il a vu son frère mourir alors qu'il le tenait vainement dans ses bras. il a été enterré, et en revenant dans l'hôtel quelques jours après dans l'idée de mettre fin à ses jours, le fantôme de son frère lui est apparu, ne comprenant visiblement pas ce qu'il se passe. alors, depuis, soëren reste ici, ne quittant pas isis d'une semelle.

QUELS SONT VOS PROJETS D'AVENIR ?
mourir ici auprès de son frère, voilà ce qu'attends soëren. il ne compte pas s'en aller tant que son frère ne pourra pas sortir de l'hôtel, et prétendre à une vie normale.. même si ce ne sera jamais le cas. alors, il attend son tour, restant sans cesse avec son frère, de peur qu'il ne l'abandonne pour un autre fantôme.


Mon petit nom c'est PLUMYTS

prénom chloé. âge la vingtaine. pays france. d'où connais-tu le forum ? ♥. comment le trouves-tu ? ♥. personnage inventé ou scénario ? inventé. autre ♥.

© plumyts 2017


Dernière édition par Soëren Ecohawk le Ven 24 Fév - 21:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilinside.forumactif.com
weak as a human
avatar
†LETTRES ÉCRITES : 47
†ENTRÉE A L'HOTEL : 20/02/2017
†IDENTITÉ : plumyts.
†MIROIR : evan peters.
† CREDITS : soha
MessageSujet: Re: the sun will rise again.    Ven 24 Fév - 16:28

Racontez nous votre histoire

« and this is over »
Des deux garçons nés cette année là, Isidore et Soëren, c'est ce dernier qui semblait le plus étrange aux yeux de leurs parents. Pas très friand de câlins, il ne réclamait jamais rien et se contentait de sourire quand on lui offrait quelque chose, une étrange lueur dans le regard tandis que ses lèvres rosées susurraient un merci. Il avait mit du temps, comparé à Isidore, avant de prononcer ses premiers mots. Loin d'être le classique maman ou papa, comme l'avait fait son frère, ce fut le nom de ce dernier qu'il prononça en premier, tandis qu'il tendait les bras vers lui pour recevoir une étreinte fraternelle après être tombé. Dès lors, les deux garçons furent inséparables, l'un défendant l'autre quand il y avait le moindre problème. Ils aimaient s'habiller de la même manière, adopter la même coiffure malgré les cheveux plus clairs d'Isidore. Parfois, on les confondait, et cela les faisait rire. Ils se faisaient passer pour l'autre, même à leur travail. C'était amusant. Jamais Soëren ne put imaginer que cela finirait un jour où l'autre. Ils étaient parfait, ensembles. Fais l'un pour l'autre, venant du même endroit. Ils étaient uns. Jusqu'à ce qu'Isidore lui avoue son attirance pour une jeune fille de leur classe. Ce n'était rien de bien sérieux, mais ils avaient prévus de se voir le lendemain chez elle, où ils ne seraient que deux. Aussitôt, Soëren fut envahi d'un sentiment bien étrange, le genre de sentiment qu'il n'avait jamais ressenti encore. Sans daigner répondre à son frère, il se contenta de lui lancer son regard le plus noir avant de s'enfermer dans sa chambre, n'en sortant pas de la soirée. Il était hors de question, à son sens, que son frère puisse aimer quelqu'un d'autre que lui. Il le connaissait par cœur, il n'avait pas le droit de le trahir. Alors, fébrilement, il s'était armé de son petit canif qu'on lui avait offert à son dernier anniversaire, puis il était sorti par la fenêtre de sa chambre. Cette Mary, il savait où elle habitait, cela ne faisait aucun doute. Le lendemain matin, il fut réveillé par Isidore qui tambourinait à sa porte, hurlant son prénom. Après quelques petites secondes, il vint lui ouvrir et fut surpris par la force avec laquelle Isidore venait de le plaquer au mur. « C'est toi qui a fais ça !? » Papillonnant des yeux, le brun se souvient encore le regard mauvais que lui lançait son frère à ce moment. « Fais quoi ? » Il restait immobile, fronçant les sourcils à son tour. « Mary, elle a été envoyée à l'hôpital ce matin ! Elle baignait dans son sang parce qu'elle se serait tailladée les veines ! Elle allait très bien hier soir, c'est toi qui a fait ça ? » Haussant un sourcil, Soëren se mit à hausser les épaules avant de le regarder. « Ah. C'est pas de ma faute si elle est suicidaire. Encore une stupide gonzesse qui veut se faire remarquer par son précieux chevalier, non ? » Il s'était écarté un peu, et se contenta de lui sourire doucement. Quelques heures après, les jumeaux apprirent le décès de Mary à l'hôpital.

Poussant un profond soupir d'aise, Soëren se mit à caresser les cheveux de son jumeau avant de remonter la couette sur eux, venant se blottir contre le torse chaud et nu de sa moitié, son double. « M'abandonne jamais. » Isidore s'était contenté de sourire avant de caresser sa joue. « Toi non plus. » Et avec un sourire sur leurs lèvres, ils s'étaient endormis, l'un contre l'autre. Ils étaient jeunes, et insouciants. Jouant toujours de leur similitude avec les autres, les deux garçons étaient redevenus inséparables. L'histoire de Mary avait autrefois creusé un fossé entre eux, mais ils étaient jeunes. Désormais âgés d'une vingtaine d'années, les jumeaux Ecohawk passaient le plus clair de leur temps ensembles, mis à part quand ils devaient aller travailler. Photographe et peintre à ses heures perdues, Soëren ne pouvait pas passer du temps sans dessiner quelque chose. Il avait réussit à trouver un travail dans une galerie d'art, appréciant les expositions. Isidore lui, était mannequin. Le fait de savoir que d'autres observaient son jumeau était loin de lui plaire, mais parfois, ils échangeaient leur place. C'était amusant. Et puis, l'histoire recommença. Alors qu'il avait prit la place de son jumeau au studio photo et qu'il s'apprêtait à rentrer chez lui, Soëren fut surpris quand une jeune fille s'approcha de lui pour lui demander son numéro, lui parlant de leur prochaine sortie au bar. Au bar ? Donc quand son frère rentrait tard, ce n'était pas à cause de son travail. Sans lui laisser le temps de s'expliquer, il plaqua ses mains sur la gorge de la jeune femme, attendant qu'elle pousse son dernier soupir pour l'emmener dans sa voiture. Lorsqu'il rentra ce soir-là, sa première idée fut d'aller voir Isidore. « Tu vois quelqu'un, hein. » Ce n'était pas réellement une question, et il avait réussit à attirer l'attention de son double, qui s'était approché pour lui prendre la main. « Non, pourquoi ? » Contractant sa mâchoire, Soëren releva les yeux vers lui. « Et cette poufiasse blonde à ton travail qui m'a embrassée aujourd'hui ? » A ce moment, il aurait pu croire que son frère allait devenir transparent tellement il avait blanchit. « Je.. Rien.. Elle m'a embrassé une fois, je lui ai dis qu'elle ne me plaisait pas et ça s'est terminé là.. Je te le promet So'. » Sans plus attendre, Isidore vint poser ses lèvres sur celles de son jumeau, avant que ce dernier ne le repousse brusquement. « Ferme la ! J'suis sur que tu l'as sautée elle aussi ! De toute manière, tu risques pas de la revoir. » Il s'était éloigné, lorsqu'Isidore vint le prendre dans ses bras. « T'en as fais quoi.. ? Soëren il faut que tu arrêtes, tu sais très bien que j'ai que toi, arrête. » Haussant les épaules, le brun était resté immobile. « Ses petits morceaux serviront de repas aux charognards. »

Il y eut d'autres histoires, entre eux. Bien qu'ils ne cessèrent de vivre ensembles, il y eut une autre fille. Elle avait dragué Isidore, et Soëren, osant penser qu'ils pourraient peut-être avoir un peu de bon temps à trois. Cette fois, sachant bien que son frère ne se calmerait pas tant qu'elle ne serait pas en morceaux quelque part, il l'aida. Ce fut bien la première fois qu'Isidore prenait part aux folies de son frère, mais aussi la dernière, bien malgré eux. Peut-être ne furent-ils pas assez prudents, ou bien était-ce parce que Soëren prenait l'habitude et laissait de petites traces derrière lui. Mais lorsque les morceaux du corps furent retrouvés, non loin des anciens ossements de la collègue d'Isidore, les soupçons commencèrent à tomber. Leur maison fut fouillée, leurs parents interrogés. Les deux jumeaux étaient le centre de l'attention, puis Isidore fut pourchassé. Il était évident, à leurs yeux, que c'était Isidore. Les deux jumeaux clamaient leur innocence, malgré l'air farouche de Soëren. Mais toutes les filles avaient un lien direct avec Isidore. Aux yeux des policiers, Soëren ne pouvait pas les connaître.. Et Isidore ne cessait de demander aux policiers de laisser son frère en paix. Oh, si il avait su ce qui l'attendait un peu plus tôt, peut-être aurait-il réagit autrement. A peine âgé de vingt-trois ans, Isidore Ecohawk fut classé comme un pervers psychopathe, et pourchassé dans tout le pays. Rapidement, les deux jumeaux prirent la fuite jusqu'au Cheshire's Hat Hotel, espérant y avoir un peu de répit rien qu'une nuit, le temps de prendre le bateau le lendemain pour quitter le pays. Pour autant, rien ne se passa comme prévu. Soëren était présent, ce jour-là. C'est dans une des chambres du premier étage que les jumeaux furent trouvés, dormant blottis l'un contre l'autre. Les policiers ne prirent pas la peine de les séparer, et c'est quand ils se redressèrent qu'Isidore fut abattu de quelques balles dans le torse et dans la tête, Soëren s'étant jeté contre son frère pour le protéger. La dernière balle l'effleura, lui laissant une marque cuisante tandis qu'Isidore poussait son dernier soupir.
PLUMYTS © 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilinside.forumactif.com
 
the sun will rise again.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rise Of Sotek
» Recrutement de Sun Rise Xx
» [MTG - CR] Rise of Eldrazi
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Avant-premiere Rise of Eldrazi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNHOLY NIGHT † :: Monsters among us :: Learning to know each other :: welcome home, sweety-
Sauter vers: